Gilets jaunes : c'est l'État-providence, non le libéralisme, qui est en cause

Gilets jaunes : c'est l'État-providence, non le libéralisme, qui est en cause

'État, en devenant une nouvelle Providence, a tout étouffé autour de lui et s'est chargé d'un fardeau qu'il ne peut assumer. Paradoxalement, la fronde des «gilets jaunes» le vérifie, argumente l'essayiste libéral Erwan Le Noan.

Pour répondre à la crise sociale que nous vivons depuis plus de cinq semaines, encore faut-il poser le bon diagnostic et saisir l'ampleur de la faillite. Celle-ci est le résultat de la déliquescence de l'État-providence, qui avait émergé dès la fin du XIXe siècle. C'est lui qu'il faut réinventer.

(…)

Lire la suite sur le site du Figaro

Article publié le 31 décembre 2018 dans Le Figaro

Crédit photo :  Edwin Andrade 

Consultation de l'Autorité de la concurrence sur la mise en oeuvre d'un contrôle des concentrations 'ex post' - La réponse d'Altermind

Consultation de l'Autorité de la concurrence sur la mise en oeuvre d'un contrôle des concentrations 'ex post' - La réponse d'Altermind

Pour une autre régulation des acteurs économiques

Pour une autre régulation des acteurs économiques